skip co content

Dix groupes de cacaoyers

image description

Dix groupes de cacaoyers

05 décembre 2017

Jusqu’à très récemment, les botanistes distinguaient trois groupes de cacaoyers, tous originaires des zones tropicales d’Amérique latine : le criollo (qui signifie local à l’origine – 1 % de la production mondiale), le forastero (qui signifie étranger – 80 % de la production mondiale) et le nacional. Il existe également un hybride du criollo et du forastero, le trinitario qui représente 20 % de la production mondiale. Ces cacaoyers ont été introduits dans différents pays et sur d’autres continents – Afrique, Asie du Sud-Est, Madagascar et Pacifique Sud – au gré des colonisations et leurs noms proviennent de la manière dont ils ont été diffusés. Un forastero d’Équateur peut donc être un criollo au Venezuela.

Le groupe forastero étant diffus et varié, les spécialistes ont voulu mieux le caractériser en fonction de leurs origines géographiques.  Grâce aux progrès de la génétique, ils déterminent désormais une dizaine de groupes différents : amelonado, criollo, nacional, contamana, curaray, guiana, iquitos, marañón, nanay, purùs. Il existe aussi des cacaoyers sauvages qui n’ont jamais été cultivés.

Retour aux articles
image description
back to top