skip co content

Histoire du chocolat

L’histoire du chocolat a débuté il y a environ 3000 ans, en Amérique du Sud. Tour à tour boisson divine ou monnaie, le cacao arrive ensuite en Europe dans les cales des bateaux des conquistadors. C’est grâce à une succession de découvertes et d’inventions qu’il se décline aujourd’hui en de multiples formes.

image description

Les Mayas

image description

Pour les historiens, la première culture du cacao daterait d’environ 1000 ans avant J.-C. Les Olmèques (peuple d’Amérique précolombienne) l’auraient alors découvert à la frontière entre la Colombie et le Venezuela et ramené au Mexique et au Guatemala, où ils vivaient. Mais les plus anciennes traces de poteries ayant contenu des produits cacaotés appartiennent aux Mayas et ne datent que du VIe siècle avant J.-C.

Traditionnellement, les Mayas en ont fait une boisson réservée aux nobles. Leur chocolat était un mélange liquide fait, le plus souvent, de pâte de cacao râpée, de farine de maïs et de différentes épices. Mayas et Aztèques ont aussi utilisé les fèves comme monnaie de grande valeur.

Les Conquistadors

Lorsque les conquistadors sont arrivés en Amérique du Sud, ils ne se sont pas intéressés au chocolat des Mayas, qu’ils jugeaient trop amer. Il faut attendre que les Carmélites aient l’idée de le mélanger à du sucre de canne pour que les Espagnols soient séduits. Durant le XVIIe siècle, les autres pays européens l’ont progressivement adopté. En France, c’est le mariage de Louis XIII avec l’infante d’Espagne, grande amatrice de chocolat, qui l’imposa en 1615.

image description

Les pionniers de l’industrialisation

image description
image description

L’industrialisation de la fabrication du chocolat débuta au XVIIIe siècle en France, avec l’invention de la première machine hydraulique utilisée en chocolaterie (1776). A partir de 1820, les innovations s’enchaînent, consacrant ainsi les grands noms de l’histoire du chocolat :

  • Création de la barre de chocolat par François-Louis Cailler (1819),
  • Mise au point d’une machine à mélanger le sucre et le cacao par Suchard (1826),
  • Casparus Van Houten réussit pour la première fois à séparer le beurre et la poudre de cacao (1828),
  • Élaboration du premier chocolat aux noisettes par Charles-Amédée Kohler en 1830,
  • Premier « chocolat de ménage » en tablette de 6 Barres cylindriques par Jean-Antoine Brutus Menier (1836),
  • Invention du lait en poudre par Henri Nestlé en 1849, qui permettra à Danier Peter de faire le premier chocolat au lait en 1875,
  • Enfin, en 1879, Rudolf Lindt a l’idée de malaxer longuement la pâte de chocolat et de lui ajouter du beurre de cacao afin de rendre le résultat plus fondant.

Ça y est, le chocolat tel que nous le connaissons aujourd’hui est né.

Le développement des cultures

Il devient rapidement nécessaire d’étendre la production de cacao pour faire face à la demande. Les cultures se développent dans toute l’Amérique du Sud, permettant de découvrir de nouvelles variétés plus productives. Le cacao est implanté en Asie du Sud-Est, puis à Madagascar, et enfin sur la côte est de l’Afrique, aujourd’hui principal bassin de production.

image description

Le chocolat aujourd’hui

image description

Aujourd’hui, une quinzaine de pays se partage la quasi-totalité de la production mondiale, avec une prédominance de la Côte d’Ivoire et du Ghana. La production est désormais divisée entre fermes familiales et grandes exploitations industrielles. Dans les années 1980, on s’oriente (d’abord en France puis dans le reste du monde) vers des chocolats moins sucrés. Afin de compenser la diminution du sucre, on recherche des cacaos aromatiques, plus fins, d’origine régionale ou de terroir.

image description
back to top